Envie de participer ?

La jauge à 50 participants....... Un nouveau coup de massue pour le cyclisme !

Publié il y a 4 mois par

La jauge à 50 participants....... Un nouveau coup de massue pour le cyclisme !

FFC-Communiqué-Un nouveau coup de massue pour le cyclisme !

La jauge à 50 participants....... Un nouveau coup de massue pour le cyclisme !

Alors que nous nous tournions tous vers la date du 19 mai avec espoir et enthousiasme en vue de la reprise de toutes nos activités compétitives, le Ministère chargé des Sports a officialisé aujourd’hui, que la reprise de nos activités sur la voie publique (espace public) sera soumise, à compter du 19 mai, à une jauge de 50 participants !

La Fédération Française de Cyclisme (FFC), consciente des enjeux sanitaires qui touchent l’ensemble de notre pays, a toujours été pleinement engagée dans la lutte contre la Covid-19 et dans le respect des mesures mises en place pour freiner la diffusion du virus. Elle déplore cependant ce nouvel arbitrage des autorités publiques qui met à mal tout un sport déjà meurtri par de longs mois d’absence de compétitions.

Cette décision, arbitraire et incompréhensible pour nos dirigeants comme pour nos licenciés, va considérablement obstruer la reprise de nos épreuves, pour ne pas dire la rendre impossible.

La FFC, ainsi que d’autres fédérations concernées, avait pourtant fortement alerté depuis des semaines, et encore tout dernièrement, alors que les arbitrages semblaient ne pas être définitifs, sur les conditions adéquates à réunir pour permettre une reprise effective et indispensable des compétitions. Forte de plus de 3 000 manifestations organisées depuis juillet 2020 sans créer aucun cluster, la Fédération ne peut que regretter amèrement l’existence de cette règle, apprise hier soir par voie de presse, qui prolonge de facto l’arrêt des compétitions jusqu’au 8 juin.

A la détresse sportive de nos licenciés et de nos clubs, s’ajoute une situation économique parfois dramatique qui ne va que s’aggraver de jour en jour pour toutes les structures constituant l’édifice fédéral.

Contrainte et forcée par ces restrictions, la FFC enjoint néanmoins tous ses licenciés, clubs et bénévoles, à persévérer dans leurs actions pour défendre le sport cycliste et maintenir des activités au sein de nos structures et de nos territoires.

Gageons qu’à partir du 9 juin, nous soyons tous capables de nous relever de ce nouveau coup de massue, et offrir ainsi le plus de compétitions possibles à nos licenciés dans des conditions redevenues acceptables.

toute l'association

Commentaires